Accueil > Offres emploi > Offres emploi > Conseiller Sûreté Générale et Gestion de Crise (H/F ; Temps Plein – CDI) – Réunion des musées nationaux Grand Palais

Conseiller Sûreté Générale et Gestion de Crise (H/F ; Temps Plein – CDI) – Réunion des musées nationaux Grand Palais

Réunion des musées nationaux Grand Palais

📍 Localisation : Paris 8ème Arrondissement, Île-de-France

📝 OFFRE D’EMPLOI : Conseiller Sûreté Générale et Gestion de Crise (H/F ; Temps Plein – CDI)

La Rmn-Grand Palais recherche pour la direction du patrimoine immobilier :

La direction du patrimoine immobilier assure le bon fonctionnement de l’ensemble des sites de la Rmn-GP. Dans ce cadre, elle s’appuie sur un département maintenance, entretien et gestion immobilière, un service travaux, rénovation et aménagement, un service hygiène, sécurité et environnement, ainsi que sur des collaborateurs notamment en charge de missions transversales de support au sein de la direction, en particulier sur la sureté et la sécurité. Les principaux sites sont regroupés à Paris et en région parisienne, cependant de nombreux espaces commerciaux sont répartis dans des musées situés en province. La direction assiste en appui l’équipe de maîtrise d’ouvrage en charge du projet de restauration et d’aménagement du Grand Palais.

Les missions principales du conseiller sûreté générale et gestion de crise consistent à proposer à la Présidence et à la Direction générale Déléguée, la stratégie de l’entreprise en matière de sûreté des biens/des personnes et de gestion de crise pour l’ensemble des sites où la Rmn-GP est présente, à participer à son déploiement et à apporter son expertise aux différents Directeurs concernés (processus d’aide à la décision).

Cet objectif est atteint par le développement d’une approche transverse qui se traduit notamment par l’étude des menaces et des risques, la réalisation d’inspections ponctuelles déclenchées à la demande de la Présidence et de la Direction générale déléguée de sécurité (adaptations fonctionnelles et organisationnelles), et la préconisation, si nécessaire, d’actions correctrices (dimensionnement humain, moyens techniques, homogénéisation des procédures et des outils techniques …) dans les sites occupés par la Rmn-GP : siège social, Grand Palais, espaces commerciaux, régies des recettes, etc.

➡️ Lieu du Poste : : Télétravail – Travail en journée ; Disponible le week-end

💶 Salaire par an : : 63 000 à 67 000 €

⚖️ Avantages :

  • Participation au transport
  • RTT
  • Restaurant d’entreprise

Profil recherché :

  • Habilitation secret
  • Titre d’expert en protection des entreprises et intelligence économique (auditeur IHEMI)
  • Agrément sécurité et malveillance du CNPP recommandés,
  • 5 ans minimum d’expérience dans des fonctions équivalentes,
  • Très bonnes connaissances des outils techniques de sûreté,
  • Connaître et faire respecter la réglementation et la législation relatives à la sûreté des biens et à la sécurité des personnes,
  • Très bonne maîtrise des outils bureautiques,
  • Expérience dans le domaine événementiel et anglais apprécié.

Missions :

Sous l’autorité du Directeur du patrimoine immobilier, la/le titulaire du poste assure principalement les missions suivantes :

DEFINIR ET METTRE EN PLACE DES PROCESS DE SECURISATION GENERALE DES SITES (BATIMENTS, BIENS, OEUVRES) EN LIEN AVEC LES DIRECTIONS CONCERNEES :

  • Elaborer ou faire élaborer des audits sûreté ou des tests de vulnérabilité pour identifier les risques du siège social, des sites ou des espaces,
  • Proposer des axes d’amélioration nécessaires au renforcement de la sûreté, la protection des biens, la lutte contre la malveillance, la démarque inconnue ou la sécurisation des mouvements de fonds des régies,
  • Proposer une programmation annuelle d’audit sureté et des plans d’action,
  • Appuyer les directions dans la rédaction des documents relatifs à la sureté (dossiers, CCTP), en proposant si besoin des axes d’amélioration,
  • Diffuser, auprès de l’ensemble des directions, les directives Vigipirate émises par l’Etat et s’assurer de leurs bonnes applications sur les sites concernés,
  • Assurer la coordination des projets techniques de sûreté majeurs et, notamment, dans le cadre du projet de restauration du Grand Palais, élaborer le schéma directeur de sûreté et suivre sa mise en œuvre :

Le schéma directeur portera notamment sur :

  • Le contrôle des flux de publics, de personnels, de prestataires, de véhicules logistiques,
  • La sécurité physique des personnes en amont et aux abords du Grand Palais, dans le Grand Palais
  • La maîtrise des accès
  • La conception du PC sûreté,
  • La détection intrusion, la protection rapprochée des œuvres, le contrôle d’accès, la vidéosurveillance,

Les réflexions concerneront également l’organisation de la sûreté du chantier de
restauration du Grand Palais, plus particulièrement dans les phases de livraison
partielle du bâtiment,

Pendant la période des travaux de restauration du Grand Palais :

  • Assurer le pilotage de la fonction sécurité (sûreté, sécurité incendie, conformité) pour la protection du chantier, au travers d’une autorité fonctionnelle auprès du service SSI qui se traduit par :
  • La définition des objectifs communs à atteindre en termes de protection du chantier ;
  • La définition, en concertation avec le chef de service, des principes de fonctionnement et d’organisation, des directives et procédures à suivre, et du cadre des relations avec le prestataire
  • Assurer le suivi administratif des commandes auprès du prestataire
  • Participer aux CME relatives aux marchés à fort enjeux de sécurité ou à tout marché pouvant avoir une incidence dans ses domaines,
  • Examiner les CCTP et proposer, si besoin, des axes d’amélioration,
  • Identifier des axes d’optimisation des coûts : standardisation des marchés de maintenance sureté, homogénéisation des outils et matériels de sureté (caméras, serveurs, détecteurs intrusion, main courante informatique…), etc …
  • Assurer une veille technique et règlementaire dans le domaine de la sûreté, identifier et proposer les moyens complémentaires nécessaires.

ORGANISER ET PARTICIPER A LA CELLULE DE CRISE SURETE DE L’ETABLISSEMENT :

  • Analyser ou faire analyser les risques, en lien avec l’ensemble des directions de la Rmn-GP,
  • Identifier des scenarii de réponse,
  • Rédiger les consignes de gestion de crise ou de gestion d’un incident majeur, en liaison avec les directions concernées (personnels désignés),
  • Assurer la cohérence et l’exhaustivité des consignes, des documents et des données à la gestion de crise,
  • Définir, développer et mettre en œuvre des outils de gestion au profit de la cellule de crise,
  • Au quotidien, assurer le secrétariat général de la cellule de crise,
  • En cas d’activation de la cellule de crise, participer à celle-ci et apporter son expertise,
  • En lien avec les directions techniques et informatiques, veiller au bon fonctionnement permanent des ressources de la cellule de crise (téléphonie, réseau informatique, électricité, réseaux radios …),
  • Participer, avec les différentes directions, à l’élaboration des plans de sauvegarde : crue centennale, continuité d’activité, etc,
  • Assurer une veille technique et règlementaire dans le domaine de la gestion de crise,
  • Identifier et proposer les moyens complémentaires nécessaires,
  • Organiser des formations et des exercices de crise au profit des membres de la cellule de crise.

APPORTER SON EXPERTISE DANS LE DOMAINE DE LA FORMATION :

  • En lien avec la DRH, assurer la cohérence des offres de formations en matière de sécurité/sureté/gestion de crise (engins explosifs, risque vol/agression/braquage, risque attentats, etc …),
  • Définir les objectifs pédagogiques et participer au choix des prestataires intervenants,
  • Animer directement ou via des référents identifiés sur sites, des séquences de formation portant sur le domaine d’expertise, notamment les modules de sensibilisation aux procédures d’urgence et de crises à destination des personnels et prestataires,
  • Concernant l’équipe sûreté du grand palais, les formations relèvent plutôt du chef de service a qui le conseiller peut exprimer ses recommandations,
  • Expliquer de manière pédagogique les enjeux des directives Vigipirate du Haut Fonctionnaire de Défense et Sécurité.

DEVELOPPER LES ECHANGES ET LA COLLABORATION AVEC DIFFERENTS INTERLOCUTEURS :

  • Le conseiller sûreté générale et gestion de crise est l’interlocuteur dédié de la Rmn-GP auprès des entités institutionnelles en charge de la sûreté, la sécurité civile et la gestion de crise telles que : autorités de police (ministères/préfecture de police/gendarmerie, services de police spécialisés -OCBC, BRI …-, Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité du MCC, commissions de vidéoprotection et de la CNIL, SGDSN et des zones de défense compétentes, etc…(Sont exclus de ce point, les demandes opérationnelles telles que : utilisation de la voie publique, demandes d’organisation d’évènements et leur gestion, etc…)
  • Elle/Il est l’interlocuteur dédié des sociétés de transports de fonds,
  • Elle/Il est l’interlocuteur référent dans le domaine de la sûreté pour les musées et SCN, et à ce titre, il doit s’assurer que les salariés de la Rmn-GP présents sur les sites n’appartenant pas à la Rmn-GP sont informés et inclus dans les dispositifs de sécurité des sites concernés,
  • Elle/Il est le référent sûreté du Ministère de la Culture, notamment lors des « comités ministériels de sécurité » et des commissions « Garantie Etat » des expositions dont la Rmn-GP est productrice,
  • Elle/Il développe et enrichit des échanges avec différents interlocuteurs (publics ou privés) dans son domaine d’expertise : homologues, CNAPS, associations directeurs sécurité, universités …

Qualifications :

  • Bac +4 (Maîtrise) (Obligatoire)
  • Sûreté et gestion de crise : 5 ans (Obligatoire)

Compétences :

  • Capacité à analyser les situations opérationnelles de sûreté et de gestion de crise, et à proposer des solutions aux problèmes rencontrés,
  • La connaissance de la conservation des œuvres, des techniques de sécurisation et d’accrochage, des conditions climatiques et d’éclairage serait un plus
  • Concevoir et élaborer un dispositif de sûreté-surveillance respectant les normes et réglementations en vigueur et en être garant,
  • Analyser les besoins en formation et à les retranscrire dans des programmes adaptés,
  • Expérience pédagogique,
  • Donner l’exemple en veillant à accorder son discours et ses actes,
  • Entretenir une activité de veille juridique et technique dans son domaine d’activité,
  • Stimuler et entretenir la responsabilité de chacun sur le plan du respect des règles et des procédures,
  • Entretenir des relations de qualité avec des interlocuteurs variés,
  • Faire prendre en compte par un interlocuteur les contraintes liées aux impératifs de sûreté et de sécurité,
  • Mettre à la disposition de tiers ses connaissances, son savoir-faire comme personne ressource, en sa qualité d’expert,
  • Apporter une contribution de qualité dans le cadre d’une réunion, d’un groupe de travail,
  • Préparer un dossier préalable à une prise de décision.

Conditions de travail :

  • Poste éligible au forfait en jours,
  • Poste éligible au télétravail, sous réserve des contraintes opérationnelles,
  • Disponibilité pour s’adapter au rythme de l’activité : possibilité de travail le week-end, les jours fériés ou en nocturne, ponctuellement,
  • Possibilité d’astreintes téléphoniques.
  • Déplacements en France,

Nous vous remercions d’adresser votre candidature (CV+LM+ Prétentions salariales) uniquement par mail sous la référence RE/CSG/10-22 : eric.gensel@rmngp.fr